Informations

Nouvelles directives de circulation en course
Modification au code de la route concernant le port des gants

Colloque des arbitres

du 3 février 2018

 

41 des 54 arbitres nationaux, fédéraux,
nationaux élite et internationaux du cyclisme traditionnel ont répondu à l'invitation
du président de la CRCA, Philippe Lambert pour le colloque du 3 février 2018.

 

Les différents thèmes abordés :

 

Les résultats de l’examen d’arbitre national passé le 27 janvier 2018. 11 nouveaux arbitres nationaux. A noter un nouveau venu Nicolas Sigal.

  • Présentation du modèle de la CRCA proposé par la CNCA.
  • Présentation du document d’homologation des états de résultats afin de définir les tâches respectives des organisateurs et des arbitres.
  • Nouveautés réglementaires de la saison 2018.
  • Présentation de l’AFAC par Norbert Jeanneau.
  • Les différentes désignations Route et Piste.

Pour conclure la journée quelques photos ont été prises.

Bonne saison à tous les arbitres

 

 

Cécile Cardi, Laurent Malidin, Nicolas Sigal, Jean-Pierre Laloi, Philippe Lambert, Marie-Christine Laloi,
Jack Bonneau, Hervé Dhommée, Guillaume Verger.

 

Les participants au colloque.

 

Ravitaillement en cyclo-cross


Suite à la non possibilité de prendre le départ avec un bidon pour un coureur lors de la première manche du Challenge Régional, la Commission Régionale du Corps Arbitral tient à apporter quelques précisons sur le ravitaillement en cyclo-cross.

Ni la règlementation internationale, ni la règlementation française n'apportent de précison sur ce point, mis à part que le ravitaillement n'est pas autorisé.

5.1.038 Un coureur ne peut prendre le couloir de changement de matériel que pour changer de vélos, de roue(s) ou pour bénéficier d’une assistance mécanique.

Si un coureur emprunte le couloir de changement de matériel pour une autre raison, les commissaires prendront la décision et celle-ci sera définitive.

Le ravitaillement en cyclo-cross n’est pas autorisé.

Ce qui exclut de recevoir un bidon de l'extérieur en quelque point du circuit, mais n'interdit nullement à un coureur de prendre le départ avec un dispositif d'alimentation en eau.

Pour confirmation, notre directeur administratif a retrouvé sur le site de l'UCI un communiqué très explicite sur ce sujet :

Dans un communiqué du 10 septembre 2015, l’UCI déclarait : « L’Union Cycliste Internationale (UCI) a pris connaissance des commentaires émis sur le changement de règles et souhaite clarifier les points suivants. Les coureurs peuvent emporter des bidons sur leur vélo et installer des bouteilles sur leur vélo de rechange dans les postes de matériel. L’utilisation de dispositifs de transport d’eau laissant les mains libres tels que les sacs à dos est permise, et les coureurs sont également autorisés à transporter des bouteilles dans les poches de leurs maillots. Il est cependant interdit de recevoir une gourde de quiconque durant la course. Le coureur ne peut obtenir de boissons supplémentaires que lorsqu’il prend un vélo de rechange, déjà équipé d’un bidon, dans le poste de matériel. La Commission Cyclo-cross de l'UCI suivra la question très attentivement. »

(référence http://fr.uci.ch/pressreleases/declaration-uci-sujet-des-ravitaillements-dans-les-postes-materiel-sur-les-epreuves-cyclo-cross/).

Aussi en attente d'une précision ou d'une décision contraire de la commission nationale de Cyclo-Cross, vous êtes invité à autoriser les coureurs à prendre le départ avec un moyen d'alimentation en eau.

Pour la CRCA, Philippe Lambert